Sénégal: le Comité inter-Etat de lutte contre la sécheresse écarte toute idée de famine

Le représentant du Comité inter-Etat de lutte contre la sécheresse au Sahel (Cilss), le Colonel Aliou Diouf a écarté toute idée toute idée de famine au Sénégal, lors d’un atelier de la présentation des résultats du Programme multinational de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel.

Les prévisions sur la famine ont été relativement sévères dans certains pays comme Tchad et le Niger. Au Sénégal, c’est un peu la zone Nord, notamment la région de Matam qui a été relativement touchée. Cependant, poursuit le Colonel, on ne peut pas parler de famine au Sénégal.

Selon lui, il y a certes besoin d’apporter des provisions d’appoints dans certaines localités de la région de Matam, mais la situation « n’est pas tellement alarmante ».

En 2018, 1.400 ha de terres agricoles et 282 ha de périmètres maraîchers ont été aménagés. Pour le développement des productions agricoles 521 tonnes de semences et 31,7 tonnes d’engrais ont été mises à la dispositions des populations, renseigne-t-il.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp