Seydou Guèye sur l’affaire Adama Gaye : « une insulte n’est pas une pensée »

Le ministre conseiller en communication de la présidence de la République était, ce dimanche, l’invité du Jury du dimanche sur Iradio (90.3). Une occasion saisie par le journaliste Mamoudou Ibra Kane pour l’interpeller sur la détention provisoire du journaliste Adama Gaye, inculpé, entre autres, pour offense au chef de l’Etat.
Seydou Gueye n’a pas plaidé en faveur du journaliste qui croupit à Rebeuss depuis plus d’un mois suite à des publications sur sa page Facebook. « Une insulte ce n’est pas une pensée », a déclaré Seydou Gueye estimant qu’il est nécessaire d’échanger sur deux concepts nouveaux que sont : activiste et de lanceur d’alerte.« Un lanceur d’alerte n’a aucun intérêt sur l’information qu’il donne et ce n’est pas parce que qu’on est en train de bouger dans les médias qu’on est activiste », explique-t-il sur les colonnes de emedia.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp