Touba : Comment Cissé Lo a évité de justesse une catastrophe

Interrogé à la fin à la fin de la cérémonie officielle du Magal 2019, le député de la coalition Benno Bokk Yakaar, Moustapha Cissè Lô, s’en est pris témoin de violence policière sur un individu lors du magal.

«Ce qu’il faut dénoncer, c’est la violence et les bavures policières au Sénégal. Hier, j’ai vu des policiers bastonner puis ligoter violemment un homme à Touba. N’eût été mon intervention, le pire pourrait se produire.

Et c’est par la suite que j’ai appelé le commissaire pour lui rendre compte de ce spectacle violent qui venait de se produire», raconte Cissé Lô, qui faisait face à la presse à sa sortie de la cérémonie officielle du grand Magal de Touba. Il ajoute : «Au Sénégal, les policiers doivent savoir qu’ils ne sont pas au dessus de la loi. Ils doivent respecter la dignité humaine comme le veut l’organisation des droits de l’homme».

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp