TROIS JOURS APRÈS SA CONDAMNATION, ABDOUL MBAYE RÉCLAME L’ARRÊT DU JUGE

La sentence est tombée. La Cour d’appel vient de prononcer son verdict dans le procès qui oppose l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, à son ex épouse, Aminata Diack. Reconnu coupable de faux et usage de faux dans un document administratif, l’homme politique a été condamné ce mardi 06 Aout 2019 par la Cour d’appel de Dakar, à un an avec sursis mais également à s’acquitter d’une amende d’un million de francs CFA par la Cour d’appel, en plus d’un montant de 100 millions F CFA à verser à son ex épouse, en guise de dommages et intérêts. Le juge, en rendant sa décision, a revu à la baisse, le montant réclamée par cette dernière qui était de 1 milliard de francs Cfa. De même, il n’ pas suivi à la lettre le réquisitoire de l’avocat général qui était de 1 an ferme contre Abdoul Mbaye.
Les avocats du président de l’Alliance pour le Travail et la citoyenneté (ACT), vont se pourvoir en cassation à la Cour suprême pour faire annuler cette décision. Selon Me Sabel Ndiaye cette décision est surprenante. « C’est scandaleux d’autant plus que les faits qui lui sont reprochés et les faits insérés à la tentative d’escroquerie datent de 2014. C’est aberrant. C’est une décision qui ne nous satisfait pas. Nous allons nous pourvoir en cassation », déclare la robe noire.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp