UN ENFANT DE 6 ANS TUÉ À COUPS DE BÂTON, SON PÈRE GUINÉEN N’OSE PAS DÉNONCER LE SUSPECT

Mort depuis le 14 juillet dernier, le corps d’un jeune garçon âgé de 6 ans, se trouve toujours à la morgue de l’hôpital Aristide Le Dantec. Le père, invité de « Teuss », émission de faits divers sur Zik Fm, de ce jeudi, 8 août, ne parvient pas à récupérer la dépouille pour l’inhumation. « Je ne peux même plus travailler, mon épouse pleure toutes les larmes de son corps. On a besoin de l’enterrer pour faire le deuil ».

Toutefois, il accuse un de ses voisins d’avoir tué son fils à coups de bâton. De nationalité guinéenne, le père du défunt a peur de dénoncer celui qu’il suspecte. « Je ne suis pas Sénégalais, je suis un étranger. Je n’ai pas besoin d’avoir plus de problèmes », motive-t-il.

L’autopsie a conclu à une hémorragie interne. La police mène l’enquête.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp