Un soldat français gravement blessé au Mali est décédé

Un soldat engagé dans les rangs de l’armée française blessé au Mali dans l’explosion d’un engin explosif improvisé a succombé à ses blessures. 

Un légionnaire étranger blessé le 23 avril au Mali lors d’une « opération contre les groupes armés terroristes » est décédé des suites de ses blessures vendredi 1er mai à l’hôpital militaire de Clamart.

Le brigadier Dmytro Martynyouk avait été blessé par l’explosion d’un engin explosif improvisé, a précisé le chef de l’Etat Emmanuel Macron dans un communiqué, en saluant « le courage des militaires français engagés au Sahel ».

« Le président de la République s’incline avec un profond respect devant le sacrifice de ce légionnaire du 1er régiment étranger de cavalerie, frappé dans l’accomplissement de sa mission », poursuit le communiqué.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp