Affaire Hapsatou Sy: Thierry Ardisson menace « Elle a signé un contrat et Hapsatou a des problèmes d’argent

Affaire Hapsatou Sy – Thierry Ardisson menace: « Elle a signé un contrat et Hapsatou a un devoir de réserve »

Insultée par un journaliste français, Hapsatou a pris les devants en publiant sur les réseaux sociaux quelques passages coupés, après la séquence où Eric Zemmour suggère qu’elle aurait mieux fait de s’appeler « Corinne ».
Son patron, Thierry Ardisson ne digère pas cette sortie. Invité à CNews, le journaliste estime que Hapsatou a signé un contrat et elle a un devoir de réserve.

Il par ailleurs souligné que « Si elle revient dans un bon esprit, je souhaite qu’elle revienne. Mais pas si elle revient pour nous faire des scènes comme ça tous les jeudis soirs. Comme elle a pas mal de problèmes d’argent, qu’elle a du mal à payer ses impôts, on lui a avancé 6 émissions. Je ne connais pas beaucoup de productions sur Paris qui le font. »

Apparemment l’affaire prend une nouvelle tournure.

Hapsatou Sy a des problèmes d’argent : le producteur de Thierry Ardisson corrige le tir

Après le clash entre Hapsatou Sy et Eric Zemmour, Thierry Ardisson a provoqué un véritable tollé en chargeant sa chroniqueuse, révélant notamment qu’elle avait des problèmes d’argent. Face à ces propos polémiques, le producteur de l’homme en noir a tenté de corriger le tir.

C’est la polémique au coeur de la polémique. Depuis leur violent clash dimanche 16 septembre sur le plateau des Terriens du dimanche, Hapsatou Sy et Eric Zemmour s’affrontent par médias interposés. Cible d’insultes racistes dans une séquence ensuite coupée au montage, la chroniqueuse a menacé de porter plainte, alors que de son côté, l’essayiste accuse la chef d’entreprise de se victimiser. Prise en pleine tourmente, Hapsatou Sy s’attendait à recevoir le soutien de Thierry Ardisson et des producteurs de l’émission. Mais ça n’a pas été le cas. Bien au contraire.

Alors qu’elle a menacé de quitter Les Terriens du dimanche après l’incident, Hapsatou Sy s’est vu répondre dans un communiqué laconique de la société de production de l’émission que, si tel était son souhait, il fallait qu’elle en informe Thierry Ardisson. Pas très heureux qu’elle dévoile ainsi sur Twitter des infos confidentielles, l’homme en noir n’a quant à lui pas hésité à mettre le blâme sur sa chroniqueuse, expliquant qu’elle seule était responsable de ce « bad buzz ». Remonté, Thierry Ardisson est même allé jusqu’à révéler qu’Hapsatou Sy avait des problèmes financiers et ne pouvait pas payer ses impôts.

Une attaque personnelle qui a provoqué un véritable tollé. Invité de Touche pas à mon poste mardi 18 septembre, Stéphane Simon, co-producteur des Terriens du dimanche, s’est ainsi vu reprocher ces révélations. Il a alors tenté de calmer le jeu : « Je suis d’accord avec vous. Ca n’a rien à voir avec le débat. » Le producteur de Thierry Ardisson a enfin essayé de corriger le tir en expliquant que les propos de l’homme en noir avaient été mal interprétés : « Ce qu’on voulait dire par là, c’est qu’on est tellement proches d’Hapsatou qu’on lui fait même des facilités. Ca a mal été compris… Elle bénéficie d’un excellent traitement au sein de l’émission. Je ne peux pas supporter l’idée qu’on pense qu’Hapsatou est mal traitée par la production. »

Et, alors qu’Eric Zemmour a annoncé qu’Hapsatou Sy avait été limogée des Terriens du dimanche, Stéphane Simon a affirmé que la chroniqueuse avait toujours sa place dans l’émission. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp