Accueil Actualités Aly Ngouye Ndiaye : « Le Sénégal est prêt à faire face...

Aly Ngouye Ndiaye : « Le Sénégal est prêt à faire face à d’éventuelles attaques terroristes »

8
0

Le Sénégal est prêt ’’à faire face’’ à d’éventuelles attaques terroristes et va continuer ses forces de sécurité à se préparer à de pareils scénarios, a assuré jeudi à Dakar le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.

« Nous nous préparons à faire face quand il y aura problème. Dieu merci, nous n’en avons pas eu’’ jusque-là. « Ce que je peux dire aujourd’hui, c’est que nous sommes prêts à faire face à des éventualités » de ce type, a-t-il déclaré.

Le ministre de l’Intérieur s’exprimait en marge de l’inauguration du Cadre d’intervention et de coordination interministériel des opérations de lutte anti-terroriste (CICO), dans l’enceinte de la caserne Général Mame Bounama Fall.

« Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de problème. Tout se passe bien. Nous nous préparons éventuellement en cas d’attaque. Ce qui est constant, c’est que nous sommes en train de nous préparer avec des investissements au niveau des forces de défense et de sécurité, sur le plan humain et matériel », a-t-il expliqué.

Selon Aly Ngouille Ndiaye, il faut avoir un état d’esprit adapté « quand il n’y a pas de problème, mais un autre état d’esprit quand le phénomène évolue ».

« Il y a des attitudes et des caractères qu’il faut avoir pour ne pas être surpris quand l’évènement se produit. Il faut se préparer. Nous continuerons de le faire pour que nos forces de sécurité soient prêtes à intervenir en cas de besoin », a poursuivi Aly Ngouille Ndiaye.

Le ministre de l’Intérieur souligne que dans cet esprit, le siège du CICO devrait permettre aux forces de défense et de sécurité de travailler « dans de meilleures conditions ».

« Pour lutter contre le terrorisme, la réponse doit être solidaire et globale », a dit Aly Ngouille Ndiaye.

Le Cadre d’intervention et de coordination interministériel des opérations de lutte anti-terroriste (CICO), un décret datant du 29 février 2016, se veut un dispositif de coordination et de veille stratégique dans la lutte contre le terrorisme.

Le CICO, présidé par le ministre en charge de l’Intérieur, comprend également les représentants de tous les ministères impliqués dans la lutte contre le terrorisme.

Il dispose d’un état-major, d’une cellule de veille et de démembrements régionaux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici