Arrestation de Guy Marius au Palais : Les policiers taxent les journalistes de «Seytané»

C’est ce qu’on appelle le phénomène du transfert. Les policiers, dribblés par Guy Marius Sagna et sa bande qui ont réussi à accéder au Palais, ont rejeté la faute sur les pisse-copies.

Ces derniers ont été pris pour cible, informe Vox Populi. «C’est vous les « seytané » (satan)», a balancé un policier aux journalistes avant de les bousculer pour les sommer de vider les lieux..

Ses autres collègues vont même se permettre d’arracher les téléphones des journalistes pour les empêcher de filmer. Ces derniers, qui s’y sont opposés, ont été gazés.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp