Arrestations: Les jeunes de l’opposition donnent un ultimatum au pouvoir

Les jeunes de l’opposition sont noirs de colères suite aux arrestations dont ses membres font l’objet. Face à la presse ce lundi, ils exigent leur libération sans délai et donnent un ultimatum « d’une semaine » au pouvoir en place. Si le camp d’en face persiste dans sa logique, ils menacent d’occuper les rues.

« Face à l’intimidation nous allons répondre présent. Nous resterons debout et nous ferons face », jurent Badara Gadiaga de Rewmi et ses camarades de l’opposition. Ils promettent : «Si dans une semaine le président Macky Sall ne libère pas nos frères, nous allons appeler à un grand rassemblement pacifique à la place de l’obélisque et nous ne quitterons pas jusqu’à ce que nos frères soient libérés ».

Pour rappel, plusieurs jeunes ont été arrêtés au cours des récentes manifestations postélectorales à Thiès et à Dakar (devant les locaux de la Rts). Mais, selon Gadiaga, la goutte de trop « c’est l’arrestation arbitraire du colonel Kébé à Saint-Louis qui a été humilié devant sa famille et conduit manu militari à Dakar ».

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp