Attaque à main armée à Liberté 6- Armés jusqu’aux dents, des voleurs s’emparent …

Les habitants de Liberté 6, précisément ceux qui logent aux alentours de la grande mosquée du dit quartier n’oublieront pas de sitôt la nuit du lundi au mardi 27 Novembre 2018.

Que s’est il passé? Dakarposte, qui a ses radars un peu partout, est en mesure de révéler que cette nuit-là un acte de grand banditisme a été commis dans une boutique de transfert d’argent. Qui, appartient à une dame, fille, nous souffle t’on, d’un illustre officier de la Douane Sénégalaise.

Selon le témoignage du gardien du lieu qui a vécu cette attaque, les malfaiteurs qui étaient armés de pistolets étaient une bande. « Ils nous ont trouvé moi et mon collègue qui garde la maison en face à la devanture de la demeure surveillé par mon compagnon d’infortune. Un d’entre eux a violemment  posé son arme sur ma tempe. J’ai dit à mon collègue « on nous attaque » et le gars a répondu « si tu bouges, je te tues, allez baisse ta tête ». Puis, les autres se sont dirigés vers la boutique avant de faire sauter, je ne sais comment le cadenas, avant d’entrer à l’intérieur. Je ne sais pas ce qu’ils ont pris » a dit le vigile. Qui, de toutes ses forces, a appelé au secours lorsque les héritiers d’Arsène Lupin avaient fini leur sale besogne pour se perdre dans les rues et ruelles de Liberté 6.

Pour battre en retraite, les cambrioleurs, poursuivis par quelques gardiens et riverains compte tenu de l’heure tardive (il faisait environ 3 heures du matin) ont tiré en l’air.

Ils réussiront à prendre la tangente.

Par la suite, la dame, gérante de la boutique sera alertée au même que les limiers du commissariat de Dieuppeul. La femme proprio laissera entendre devant les policiers que les voleurs ont emporté tout l’argent qui se trouvait dans une caisse. Combien? Nous n’en savons rien. Du moins, pour le moment. Car, dakarposte, fidèle à sa ligne de site d’investigations, vous promet de « creuser » sur cette attaque à main armée assez rocambolesque. Qui a eu lieu à un jet de pierre du fameux « Credit Mutuel » cambriolé il y’a plus d’un an.

Après quelques constatations, le vigile et son collègue, témoins des faits ont été conduits au commissariat pour les besoins de l’enquête ouverte.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp