Covid-19 : le Président Macky Sall poursuit ses consultations citoyennes

Le président de la République, Macky Sall, va poursuivre à partir de 11 heures, les consultations citoyennes et politiques engagées avec les acteurs politiques et la société civile dans le cadre du combat contre le nouveau coronavirus (Covid-19).

Il a reçu mardi une quinzaine de leaders politique dont ceux de l’opposition parlementaire. Il s’agit de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, de l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall, du député et leader de PASTEF Ousmane Sonko et du président du Grand Parti Malick Gackou.

Il s’est entretenu aussi avec les députés Serigne Mansour Sy Djamil, Issa Sall, Mamadou Diop Decroix, les députés du Parti démocratique sénégalais (PDS) Tafsir Thioye et Serigne Cheikh Mbacké Bara Dolli, ainsi qu’avec le marabout Serigne Modou Kara.
Mercredi , le Chef de l’Etat a reçu en audience le président du Conseil constitutionnel, Pape Ousmane Sakho, et le premier de la Cour suprême, Mamadou Badio Camara.
Ce jeudi, d’autres leaders comme les anciens Premiers ministres Cheikh Adjibou Soumaré, Abdoul Mbaye et Souleymane Ndéné Ndiaye, et l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise Cheikh Tidiane Gadio, etc. seront également reçus par le président Macky Sall.
L’ancien ministre Robert Sagna et des membres de la société civile sont également annoncés au Palais de la République.
Le Conseil des ministres a examiné et adopté, mercredi, le projet de loi habilitant le président de la République à prendre par ordonnances des mesures relevant du domaine de la loi pour faire face à la pandémie de Covid-19.
Le président de la République, Macky Sall, a décrété lundi soir l’état-d’ urgence sur toute l’étendue du territoire national dans le cadre du relèvement du niveau de la riposte au Covid-19.
Dans une adresse à la Nation, il a fait part de sa décision de saisir l’Assemblée nationale d’un projet de loi lui permettant de prendre des mesures relevant du domaine de la loi pour une durée de trois mois.
« Conformément à l’article 77 de la Constitution, je saisirai l’Assemblée nationale d’un projet de loi habilitant le Président de la République à prendre, pour une durée de trois mois, des mesures relevant du domaine de la loi’’, a déclaré Macky Sall lors de son adresse à la Nation.
Ce mercredi, en Conseil des ministres, le chef de l’Etat a décidé de modifier, durant l’Etat-d‘urgence, les horaires de travail dans l’administration, désormais fixés de 9 heures à 15 heures.
Le Conseil des ministres a adopté le projet de décret portant réaménagement à titre provisoire des horaires de travail dans les services administratifs de l’Etat, selon le communiqué rendant compte de la réunion hebdomadaire du gouvernement.
APS

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp