Espagne : Un Sénégalais sauve des flammes un handicapé de 39 ans

Gorgui n’y a pas réfléchi par deux fois. Vendredi 6 décembre dernier, aux environs de 12 h 24, un incendie se déclare au premier étage de la maison d’Alex, rue Port de Denia, dans le centre d’Alicante (Espagne). Alors que tous les voisins cogitent sur le meilleur moyen de sauver Alex, un handicapé de 39 ans pris au piège des flammes, Gorgui, un vendeur à la sauvette sénégalais, se lance sans coup férir. Attiré par la fumée qui sort de l’appartement d’Alex et les appels à l’aide, le téméraire sénégalais entreprend d’aller à la rescousse du handicapé moteur espagnol. Tel un «Zorro», il s’appuie aux grilles de la maison, puis s’agrippe au balcon, escalade le bâtiment en feu et parvient à s’introduire dans l’appartement.

Une fois à l’intérieur, l’opération d’exfiltration se fera sans perte de temps. Gorgui porte Alex sur son épaule, manœuvre avec habileté jusqu’à le poser au sol. Son geste héroïque a littéralement marqué les témoins. Racontant la scène, Roberta Etter, une voisine, a déclaré qu’elle et un autre voisin ont enfoncé la porte pour extirper Alex, mais leur entreprise n’a pas prospéré parce qu’ils avaient trop peur de courir dans le bâtiment en flammes. Puis, rapporte-t-elle, un jeune homme vêtu de bleu vif, comme sorti de nulle part, jette le sac de marchandises qu’il portait et escalade le mur comme un araignée. «Il a porté Alex sur son épaule et est descendu sur une échelle branlante. Alex n’aurait pas tenu encore deux minutes. Le gars lui a sauvé la vie, cela ne fait aucun doute», raconte un témoin.

Son entreprise réussie, Gorgui quitte séance tenante les lieux, sans laisser personne mettre un nom sur son visage.  «L’homme s’est lavé les mains puis a disparu avant que quiconque puisse l’identifier formellement ou même lui dire merci», ajoute un autre témoin.

Alex, qui souffrait de brûlures et d’inhalation de fumée, a été soigné par des ambulanciers paramédicaux sur les lieux, avant d’être transféré à l’hôpital local, puis dans une unité spécialisée des brûlés à l’hôpital La Fe de Valence.

Pour le conseiller à la sécurité des citoyens, Javier Scotto, Gorgui mérite des éloges car il a contribué à «éviter une situation fatale».

J.Scotto a déclaré à l’agence de presse Efe que le Sénégalais « a commis un acte héroïque sans y être incité et il mérite la reconnaissance publique pour cela».

Arrivé en Espagne sur un bateau de la côte ouest de l’Afrique il y a deux ans et demi, Gorgui a soutenu avoir naturellement agi. «Je n’ai pas trop réfléchi, je suis juste monté pour le (Alex) récupérer, a expliqué le papa d’un enfant. C’est vrai que je suis pauvre, que je n’ai pas d’argent mais j’ai un cœur. J’ai un cœur qui veut aider les gens et je savais que je pouvais le sauver. »

Décrit comme un héros à Alicante, le jeune Sénégalais dit avoir juste fait «ce qu’un bon humain aurait réalisé».

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp