Koungheul : les victimes de la dernière pluie appellent au secours

EDS NOTE: GRAPHIC CONTENT - A victim is covered shortly after a violent attack that left at least 134 people dead and dozens more wounded, which according to witnesses was carried out by the ethnic Dogon militia who descended on Ogossogou village, Mali, early Saturday March 23, 2019. Franvßois Delattre, the president of the U.N. Security Council who spoke in Mali's capital on Saturday, condemned the massacre as an "unspeakable attack." (Tabital Pulaaku via AP)

Les habitants des quartiers Diamaguène, Escale, Campement et Niassène, de Kounguel (région de Kaffrine), particulièrement touchés par les dernières pluies tombées dans la localité, vendredi dernier, lancent un appel au secours.

Pour rappel de fortes pluies accompagnées de vents violents ont endommagé pas moins de 35 maisons. Des toitures envolées, des murs tombés ou encore des arbres déracinés campaient le décor après la forte pluie. Plusieurs familles ont dû passer la nuit à la belle étoile.
Les populations dans le désarroi appellent désormais au secours aux sinistrés. C’est ce qu’a déclaré sur la RFM, Cheikh Oumar Sall, chef de quartier à Escale. « Les pluies ont été particulièrement violentes. Ici plus de 15 maisons ont été touchées et beaucoup de gens sont actuellement sans abris. Heureusement qu’il y a eu moins de dégâts humains, car pour l’heure, ici à Escale, on a dénombré qu’un seul blessé », a-t-il dit.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp