La Cour d’appel confirme le premier jugement

La Cour d’appel de Dakar a, ce mercredi, rendu son verdict dans l’affaire Mamadou Diop, du nom de ce jeune étudiant tué le 31 janvier 2012 à la place de l’Obélisque par le véhicule « dragon » de la police. Dans sa décision, la juridiction de second degré a confirmé le jugement d’instance. Selon Enquête qui donne l’information, en première instance, le policier Ousmane Thiam avait été condamné à 2 ans ferme, en plus d’une amende de 200 000 francs CFA pour coups et blessures volontaires. Son collègue Wagane Souaré avait été relaxé des faits de complicité et condamné uniquement pour non empêchement d’un délit. Pour la répression, il avait écopé 3 mois ferme. Le journal rapporte que l’Etat avait été déclaré civilement responsable par le tribunal correctionnel de Dakar qui avait jugé cette affaire en 2015. Le Conseil de la famille de Mamadou Diop, Me Abdoulaye Tine avait demandé une infirmation pour que les dommages et intérêts fixés à 20 millions de francs CFA en première instance soient majorés à 100 millions de francs CFA.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp