Le Collectif And Sámm Jikko Yi a déposé une plainte contre Ouzin Keita

Le Collectif Ànd Sàmm Jikko Yi a déposé une plainte contre Ouzin Keita auprès du procureur de la République près le tribunal Grande instance de Dakar, ce 29 août 2019.

Les membres de ce collectif qui lutte aussi contre l’homosexualité veulent poursuivre l’artiste pour délit d’outrage public à la pudeur. Ils lui reprochent ses deux tenues portées le 24 août dernier lors d’une soirée d’anniversaire qu’il a tenue au Cices.

« Monsieur le procureur, Nous venons porter à votre connaissance les faits suivants afin d’obtenir des poursuites aux fins de répression de votre institution contre le dénommé Ouzin Keita pour délit d’outrage public à la pudeur », peut-on lire dans la plainte dont nous avons eu une copie.

Le Collectif de poursuivre: « Les faits se sont déroulés lors de son concert du 24 Aout au CICES. La personne sus-visée a organisé une soirée au cours de laquelle il a porté deux (02) tenues attentatoires et extravagantes, digne d’un《Drag queen》(voir images en annexe), largement repris par les médias et les réseaux sociaux, heurtant le corps social de notre pays dans sa conscience et ses dogmes ».

Aussi estime-t-il que « ces actes constituent, sauf meilleur avis, des délits d’outrage public à la pudeur et sont réprimé par l’article 318 du code pénal.
C’est pour cela que le Collectif, soucieux de la préservation des valeurs morales et religieuses de ce pays, souhaiterait que des poursuites idoines soient engagées par les services compétents afin que ces faits soient réprimés à leur juste valeur au regard des dispositions du code pénal »

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp