Le désarroi de l’épouse de l’homme qui s’est immolé devant le palais

Comme si la sentence de la mort atroce et inattendue de son marie Cheikh Tidiane Diop, que Mariame Guissé tente de surmonter avec l’aide des siens et la foi en Dieu ne suffisait pas,la veuve de feu Cheikh Tidiane Diop est contrainte d’affronter,pour pouvoir la surmonter,l’épreuve de devoir passer des nuits blanches à consoler son enfant de 2 ans et 9 mois cloué,depuis longtemps,au lit par une maladie pulmonaire tenace,mais aussi et surtout trouver les moyens nécessaire pour le guérir de ses pathologies qui se sont aggravés depuis la mort de son père.Affligée mais digne dans la douleur et en compagnie de son enfant qui,bien que malade,joue avec le ballon que son Grand-père lui a offert.