Niger : attaque d’un poste militaire : 71 soldats tués

L’armée Nigérienne vient de connaitre l’attaque est la plus meurtrière jamais enregistrée depuis 2015.Elle s’est déroulée dans la zone frontalière avec le Mali. Selon un bilan révélé par le ministère nigérien de la Défense, au moins 71 militaires ont été tués dans l’attaque et un nombre important d’assaillants neutralisés.
C’est le poste militaire d’Inates qui a été attaqué mardi 10 décembre, dans la soirée, par plusieurs colonnes de véhicules, dont des blindés et des motos. Ce poste se situe à 250 km de Niamey et les assaillants sont des jihadistes en provenance du nord du Mali.
L’armée a été attaquée sur trois côtés et les combats ont été d’une rare violence. En témoigne la mort, les armes à la main, du chef de la garnison et de son adjoint, au milieu de leurs hommes. L’arrivée de renforts militaires a permis de repousser les assaillants. Selon un communiqué du ministère nigérien de la Défense diffusé ce mercredi soir à la télévision, l’attaque a fait 71 morts chez les militaires nigériens, 12 blessés et des portés disparus. Le communiqué informe aussi fait état d’un nombre important de terroristes neutralisés.
Les terroristes avaient visiblement soigneusement préparé leur opération. Dès les premiers coups de feu, ils ont détruit la poudrière et le centre de transmission, privant les soldats de l’accès à leurs munitions et de toute communication avec l’extérieur. C’est seulement 6h après les premiers tirs qu’un véhicule de liaison a réussi à rallier à 21h le poste militaire d’Ayorou, distant de 80 kilomètres, pour donner l’alerte. C’est la seconde fois que ce poste est attaqué en l’espace e six mois. En juillet dernier ,18 soldats avaient trouvé la mort. Pour l’instant l’attaque n’a pas été revendiquée. Le Président de la République Mahamadou Issoufou qui était en Egypte dans le cadre du sommet d’Assouan pour la paix et la sécurité a du écourter son séjour pour revenir dans son pays. En raison de cette attaque, le Président Français Emmanuel Macron en accord avec son homologue Nigérien a décidé de reporter à début janvier le sommet avec les dirigeants du G5 Sahel qui était prévu en France à Pau le 16 décembre.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp