Y EN A MARRE DEMANDE LA SUSPENSION DES MANIFESTATIONS ET DU TRAFIC AÉRIEN AVEC LES PAYS TOUCHÉS

La propagation rapide du coronavirus au Sénégal avec 19 cas testés positifs fait réagir le mouvement « Y en a marre ». Dans le un communiqué parvenu à Emedia.sn, le mouvement appelle le gouvernement à suspendre toute tenue de manifestations culturelles, sportives et religieuses pouvant drainer du monde et accroître les risques d’une propagation rapide de la maladie.

Estimant que tous les cas testés positifs au coronavirus nous viennent de l’extérieur, notamment des pays où le niveau de propagation du COVID-19 reste hors de contrôle des gouvernements, « Y en a marre » demande la « suspension jusqu’à nouvel ordre du trafic aérien entre le Sénégal et les pays fortement touchés par le COVID-19 ».

« Si les 12 étudiants de Wuhan ont été abandonnés à leur sort par leur État, sous prétexte que le Sénégal ne peut gérer les conditions sanitaires liées à leur rapatriement, comment ce même Sénégal peut-il recevoir quotidiennement des flux de personnes venant de pays dont la situation est aujourd’hui aussi voire plus critique que la Chine », s’interroge dans le document de presse.

De même, Aliou Sané et ses camarades réclament le renforcement du système de contrôle à l’AIBD, mais aussi sur les frontières terrestres. Ce, pour détecter et assurer une prise en charge rapide de potentiels sujets. Les dispositions, selon eux, doivent être prises pour le confinement systématique des ressortissants sénégalais venant d’Europe et d’autres zones fortement touchées. Pour Y en a marre, l’Etat du Sénégal est le premier responsable de la santé des Sénégalais. Ainsi, il doit faire preuve d’encore plus de responsabilité, quant aux mesures urgentes à prendre pour préserver la santé des millions de citoyens qui se trouve menacée. Car, indique-t-il : « A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ».

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp