YARAKH : Des tonnes de riz pourri empoisonnent la vie des populations

Les populations de Yarakh n’en peuvent plus. En effet, une dizaine de tonnes de riz pourri, stocké  depuis 7 ans dans un dépôt à montagne 6 (Yarakh), les  empêche de vivre. Ce, du fait des cafards qui quittent le dépôt pour envahir les maisons, mais aussi, avec les fortes pluies, le site a été inondé. Et le cocktail  rend l’air irrespirable. Pour se faire entendre, les populations ont investi la rue, barrant la route nationale pendant plusieurs dizaines de minutes. «Il est vraiment impossible de respirer de l’air pure dans ce quartier,  nous sommes exposés au danger», a confessé Badara Diop à Libération.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp