« Yewwi Askanwi »: libérer les populations.

0 3

Cette grande coalition de l’opposition sera comme un «remake » de la large coalition «Benno Siggil Senegaal» victorieuse des élections locales

de mars 2009. Celle-ci avait raflé tout sur son passage avec particulièrement une débâcle de la coalition Sopi 2009 dans les grandes villes du pays.

Même si on est loin de cette époque, les hommes forts de l’opposition actuelle semblent vouloir utiliser le même modus operandi. Et les principaux architectes de cette grande retrouvaille sont les leaders de Taxawu Sénégal et de Pastef, en l’occurrence Khalifa Sall et Ousmane Sonko.

Ils ont la ferme intention de rafler le maximum de collectivités locales et de sièges à l’Assemblée nationale. Pas surprenant, puisqu’au mois de mars dernier, le leader de Pastef avait publiquement tendu la main à Khalifa Sall pour une large collaboration, parce que convaincu de la nécessité d’une coalition forte de toutes les forces vives de la Nation capable de répondre aux préoccupations des Sénégalais.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.