Accueil Société 15 mai 1993-15 mai 2021 : Mystère toujours sur la mort de...

15 mai 1993-15 mai 2021 : Mystère toujours sur la mort de Me Babacar SEYE

Infos Rewmi vous livre le film de l’événement tragique qui a conduit à la mort du vice-président du Conseil Constitutionnel,Me Babacar Sèye lors des élections législtives de 1993.28 ans après ce drame,la famille de la victime réclame toujours justice tandis que les présumés coupables s’en tenaient toujours à leurs dénégations avant de bénéficier d’une loi d’amnistie sous le règne du pouvoir libéral du Présiednt Abdoulaye Wade. Nous sommes en 1993.

Le 14 mai 1993, la Commission nationale de recensement des votes avait proclamé les résultats provisoires des élections législatives tenues le 9 mai 1993. Avaient participé à ces joutes électorales, le Parti socialiste (Ps), le Parti démocratique sénégalais (Pds), la Coalition Jappo Liggeeyal Sénégal, la Ligue démocratique/Mouvement pour le parti du travail (Ld/Mpt), le Parti de l’indépendance et du travail (Pit) et l’Union démocratique sénégalaise/Rénovation (Uds/R).
Il devrait s’ensuivre la publication des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel dont Me Sèye était membre.

C’est aux environs de 15 heures, après une séance de travail, que Maître Babacar Sèye, vice-président du Conseil Constitutionnel, avait quitté son bureau au Conseil constitutionnel, pour rejoindre son domicile à Dieuppeul. Il avait emprunté la Corniche-Ouest à bord de son véhicule de fonction R25 immatriculée DK-9110-G.

Il y’avait également son chauffeur Abdou Aziz Ngom et à la droite de Me Sèye le brigadier-chef de police Momar Niang, qui assurait sa protection rapprochée.
Selon le communiqué du gouvernement du Sénégal d’alors, publié dans le journal Le Soleil, édition du lundi 17 mai 1993, le chauffeur de Me Sèye avait «remarqué qu’ils étaient suivis par un véhicule. Après les avoir dépassés, ce véhicule leur barra la route au moment où ils s’engageaient dans la rue des Ambassadeurs.

C’est à ce moment que les occupants du véhicule ont tiré et criblé de balles la voiture du Président Sèye blessant sérieusement ce dernier et son garde du corps».
Le chauffeur engageait alors la voiture sur la route de la Corniche Ouest où elle était prise en chasse par une 505. A hauteur de l’intersection de l’avenue Martin Luther King et celle des Ambassadeurs, alors qu’elle s’apprêtait à tourner à droite, elle était criblée de balles.

Me Babacar Sèye était touché mortellement à la tempe gauche ainsi qu’au genou gauche. Selon toujours le communiqué du gouvernement publié par Le Soleil du 17 mai 1993, « le policier qui assurait la protection rapprochée du Président Sèye, bien que grièvement atteint, a réussi, au prix d’un immense effort, à avertir, par radio, les services de police qui se sont aussitôt portés à leurs secours».
Le chauffeur s’en était sorti indemne. Tandis que blessé, Me Sèye a été admis au bloc opératoire de l’hôpital Principal où le médecin n’a pu que constater son décès à 15h 35.

Avec Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici