23 juin 2011-23 juin 2022 : Il y a onze ans, les Sénégalais s’opposaient au vote d’une réforme constitutionnelle

0 9

C’était un jeudi 23 juin 2011, le jour où tout a basculé. Une grande manifestation avait eu lieu devant le Parlement suivie d’affrontements entre forces de l’ordre et citoyens. Des manifestations ont même eu lieu à Thiès et à Ziguinchor.

En effet, plusieurs sénégalais se sont opposés au vote d’une réforme constitutionnelle qui devait abaisser à 25 % le seuil minimum des voix nécessaires au premier tour pour élire un « ticket présidentiel » comprenant un président et un vice-président et ainsi assurer le maintien au pouvoir de Wade père et fils.

Mais malheureusement le Président Abdoulaye Wade n’a pas eu gain de cause. Et pour vite calmer les tensions, le pouvoir a fini par retirer ledit projet de loi.
C’est le ministre de la justice, de l’époque,  Cheikh Tidiane Sy, qui va annoncer le retrait de cette mesure aux députés peu après l’ouverture de la séance plénière où elle devait être adoptée. Le président Wade « a pris en considération vos préoccupations » et « a pris bonne note » de toutes les réactions, « il m’a chargé de retirer ce projet de loi », a déclaré le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.