Accueil Actualités « Actes de sabotage » : L’Etat sert une mise en demeure...

« Actes de sabotage » : L’Etat sert une mise en demeure à la SDE

L’Etat n’apprécie pas alors pas du tout la grève de la sénégalaise des eaux société chargée de la distribution de l’eau à Dakar et ses environs. Les travailleurs de la Sde comme pour corser l’addition ont entamé à nouveau 48heures de grève après l’épuisement des 72h qu’ils avaient initiés. Suffisant pour les autorités de sortir de leur gond. Ainsi, l’Etat a servi une mise en demeure à la Sde.Le ministre de l’eau et de l’assainissement dit constater que des « actes de sabotage sont opérés à travers notamment l’occupation des sites, la fermeture de vannes, l’arrêt d’installations de traitement d’eau, actes destinés à perturber la distribution normale de l’eau et prendre les populations en otage ».D’Apres le ministre, ces actes sont répréhensibles et l’Etat en tirera toutes les conséquences de droit. Par conséquent, Serigne Mbaye Thiam demande à l’Etat de respecter le contrat d’affermage qu’elle à signé avec l’Etat du Sénégal parce que selon le ministre, la sénégalaise des eaux reste garante et responsable d’une fourniture régulière d’eau de qualité aux populations. La Greve de la Sde est bien suivie d’où son impact chez beaucoup de populations de Dakar et certaines localités de la banlieue qui peinent à trouver le liquide précieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici