Affaire D-Média : Me Assane Dioma Ndiaye dénonce « un déploiement excessif de la force publique « 

0 10

 

Au moment où le ciel s’assombrit pour le groupe de presse D-Média et son patron Bougane Gueye Dany, visés par le fisc, des voix s’élèvent pour dénoncer une certaine attitude plus ou moins draconienne de l’Etat. C’est le cas de Me Assane Dioma Ndiaye, président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh) qui s’insurge contre ces faits.

«Dans l’affaire dite D-Medias, nous dénonçons avec la plus grande énergie cette attitude disproportionnée avec un déploiement excessif de la force publique par rapport à l’objectif poursuivi. Aussi, nous appelons l’Etat du Sénégal à préserver l’outil de travail du groupe concerné et à garantir un libre exercice du Personnel y officiant », a déclaré l’avocat droit-de-l’hommiste dans un communiqué de presse reçu.

« La Ligue sénégalaise des droits de l’homme rappelle que le droit à l’information des Citoyens et le devoir d’informer qui incombent aux journalistes doivent être garantis en permanence et que la liberté d’expression qui fonde la liberté de presse joue un rôle matriciel dans la société démocratique et ne saurait souffrir d’aucune entrave », ajoute Me Assane Dioma Ndiaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.