Affaire des passeports diplomatiques : Le juge rejette la demande de liberté provisoire du député Mamadou Sall

0 4

Le député Mamadou Sall , inculpé et écroué dans l’affaire du trafic présumé de passeports diplomatiques , va devoir rester en prison. En effet, le juge du 2e cabinet a rejeté la demande de remise en liberté provisoire.

L’inculpé ne bénéficie pas d’une garantie de représentation devant la justice, selon la motivation du magistrat instructeur , renseigne L’Observateur.

Le parlementaire a présenté un certificat médical qui n’a pas du tout convaincu le juge.
Le magistrat, est d’avis que le document ne prouve pas que l’état de santé du député est incompatible avec la détention préventive.

Même le parquet s’est opposé à sa demande de mise en liberté provisoire, évoquant les risques de réitération de l’infraction et de trouble à l’ordre public.
Son avocat pourrait saisir la chambre d’accusation ou introduire une nouvelle demande liberté provisoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.