Accueil Actualités Affaire Déthié Fall : Si dangereux de plaider pour le peuple !

Affaire Déthié Fall : Si dangereux de plaider pour le peuple !

Déthié Fall n’est plus vice-président du parti Rewmi. Le parlementaire a été destitué après sa sortie virulente contre le régime à la tribune de l’Assemblée nationale. Lors du vote du budget du ministère de l’agriculture, Déthié Fall s’est en effet distingué par un franc parler qui avait, dans ce contexte de retrouvailles Macky-Idy, surpris plus d’un. « On est là à gérer des intrants, à gérer des distributions de terres entre députés, entre riches, entre gouvernants là où les paysans à l’intérieur du pays ont besoin de ces intrants et ne le voient pas », avait déclaré Déthié Fall. Ce dernier avait même enfoncé le clou en épinglant le manque d’ambition du régime, « la vision doit quitter Diamniadio pour rejoindre les vallées du fleuve et de l’Anambé », soutenait le vice-président déchu du parti Rewmi. Cette sortie va lui coûter chère. Il est destitué de son poste de vice président de son parti. On lui reproche un crime de lèse majesté : ajouté du piment au « Bourok Soow ». Pourtant, Déthié Fall n’a que trop dit la vérité. Oui le pillage de nos terres au détriment des paysans est une réalité sous nos cieux. Oui les intrants n’arrivent pas toujours à ceux auxquels ils sont destinés, on se rappelle de la polémique qui avait secoué la majorité autour de la question des quotas accordés à une certaine élite proche au pouvoir. Oui, Déthié Fall a raison, « la vision doit quitter Diamniadio » parce que à l’intérieur du pays des populations vivent dans le dénuement total. Est ce devenu dangereux dans ce pays de faire normalement son travail de parlementaire ? Plaider pour le peuple est visiblement devenu un risque… L’oligarchie au pouvoir composent mieux avec les thuriféraires.

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici