Affaire Hiba Thiam : Le procès en appel renvoyé au….

0 18

Devant être jugés hier, par la chambre correctionnelle de la cour d’Appel de Dakar dans l’affaire Hiba Thiam, morte par overdose, lors d’une soirée arrosée aux Almadies, Dame Amar et Cie ne se sont pas présentés au tribunal. C’est la raison pour laquelle le président de la séance a encore une fois renvoyé leur procès au 20 décembre prochain pour citation.

Inscrit au rôle de la cour d’Appel de Dakar depuis le 23 août dernier, le procès en appel de Dame Amar et Cie a fait l’objet de trois renvois. D’après le juge, les mis en cause n’ont pas reçu de convocation. « L’affaire est renvoyée au 20 décembre prochain pour citation. C’est la troisième fois et aucune citation n’est rentrée », a déploré le président de la juridiction du second degré.

Dame Amar, sa copine Alya Bakir, Pape Diada Tall, Fatoumata Jacqueline Rigal et Djibril Ndiogou Bassène alias Nekh ont été condamnés à six mois de prison ferme pour détention de drogue et non-assistance à personne en danger. Une peine qu’ils avaient déjà purgée en détention provisoire. Le policier Lamine Diédhiou, soupçonné d’avoir conduit Pape Diadia Tall à la soirée, a écopé de six mois avec sursis pour corruption passive. Ils devaient solidairement payer 50 millions FCFA à la famille de Hiba Thiam. Cependant, la défense avait interjeté appel.

Quant à Louty Bâ et Amadou Niane, ils ont été relaxés.

Le décès tragique de Hiba Thiam est survenu lors d’une soirée entre copains en plein couvre-feu, aux Almadies, dans la nuit du 3 au 4 avril 2020. Selon les résultats de l’autopsie, la jeune fille est morte d’un arrêt cardiaque, provoqué par une overdose.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.