Affaire Idrissa Gana Gueye : Max Gradel remet Valérie Pécresse à sa place

0 57

L’international ivoirien Max Gradel s’est laissé entendre sur l’affaire Idrissa Gueye d’une manière assez particulière. Le milieu de terrain ivoirien lui a laissé une réponse poignante après que la candidate à la présidence française Valérie Pécresse a envoyé un message de condamnation.

Le Sénégalais Idrissa Gueye reste au cœur des discussions en France. De nombreuses polémiques, dont celle de Valérie Pécresse, n’ont été qu’une goutte d’eau pour le joueur Max Gradel. L’Ivoirien lui a immédiatement répondu depuis son compte Twitter.

Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain oscille entre condamnation et soutien depuis le jour où il a été absent de la campagne contre l’homophobie de la ligue de football professionnel. Plusieurs, dont Valérie Pécresse, ont insisté pour que le joueur soit sanctionné.

« Les joueurs des clubs de football, en particulier ceux du Paris Saint-Germain, sont un symbole de statut pour nos jeunes. Ils ont la responsabilité de donner l’exemple. Le refus d’Idrissa Gana Gueye de se joindre à la lutte contre l’homophobie ne peut pas passer sans sanction ! », a-t-elle tweeté. Publié spécifiquement.

Le footballeur ivoirien Max-Alain Gradel a pris la défense de son collègue africain en redéfinissant l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy.

« Il est de politesse pour Valérie Pécresse de respecter les droits d’autrui », a-t-il également répondu sur son compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.