AFFAIRE KARIM WADE : DES FAUCONS DE L’APR RÉCLAMENT L’AUDIT DE LA CREI POUR SOLDER LEURS COMPTES AVEC MIMI TOURÉ

0 3
Pour avoir réactivé la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) afin de traquer Karim Wade, l’ancienne ministre de la Justice et Garde des sceaux, Mme Aminata Touré, n’a qu’à surveiller ses arriérés. Après le énième revers international de l’État, qui vient encore d’être débouté cette fois-ci par le tribunal de première instance de Monaco, les détracteurs de Mimi Touré comptent revenir à la charge pour réclamer, cette fois-ci, l’audit de la Crei où des de milliards de francs ont été dépensés sans aucun recouvrement significatif, ni résultat dans l’affaire Karim Wade.
Selon Le Témoin, des pontes du parti au pouvoir préparent un mémorandum dans lequel ils vont lister les milliards dépensés par l’État, durant quatre ans, pendant la traque aux biens dits mal acquis. Ces gorges profondes tiennent à rappeler les 30 missions rogatoires jugées exagérées envoyées à travers le monde, les honoraires faramineux des avocats sénégalais, français et américains estimés à plusieurs milliards de Fcfa.
Sans oublier la mise à contribution de nombreux magistrats, gendarmes, conférenciers, policiers, hommes d’affaires, notaires, banquiers, pourfendeurs et experts financiers qui se sont frotté les mains. «Le président Macky Sall a été abusé dans l’affaire de la Crei et sa bonne foi trompée par son entourage d’alors. Et les jours à venir, on va tout démontrer» souffle un faucon de la République. Comme quoi, attention au retour de flammes !
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.