Accueil Politique Affaire Sonko : Le pouvoir est-il gagné par la peur ?

Affaire Sonko : Le pouvoir est-il gagné par la peur ?

La peur gagne le camp de pouvoir dans l’affaire «Sweet Gate» où Ousmane Sonko est accusé de « viols et menaces de mort » par la masseuse Adji Sarr.

D’après l’analyse de Walf, « la trouille s’installe au sein de la Majorité avec des démentis et des précisions sur des éléments du dossier ».

En effet, « tous les proches du pouvoir cités dans cette affaire ont fait des sorties pour se laver à grande eau dans l’affaire Sonko ».

Pape Sagna Mbaye dont le fils a été désigné comme «le transporteur» d’Adji Sarr a vite fait de démentir. Il a même annoncé une plainte contre X.

Mais, l’affaire a finalement révélé ses secrets avec la sortie du DG de l’ANAMO, soutenant que «le transporteur» est bien son neveu.

Toutefois, Maodo Malick Mbaye s’est empressé de signaler qu’il n’a aucun lien direct dans cette affaire.

Hier, c’est au tour de l’avocate Me Dior Diagne de porter plainte contre X. La robe noire est accusée d’héberger Adji Sarr et d’être l’auteur de sa plainte contre Ousmane Sonko. Une accusation qu’elle a formellement démentie.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici