Amadou Jean Jacques Diop apporte des éclairages sur des accusations portées sur lui

0 0

Le directeur général du crédit Mutuel du Sénégal (Cms), Amadou Jean Jacques Diop est monté a apporté des éclaircissements sur les accusations de l’intersyndicale (Sdecms et Sntmecac/ Section Cms) en mouvement d’humeur.

Amadou Jean Jacques Diop précise que l’intégralité des 218 agences ont fonctionné de 8 heures à 17 heures même s’il reconnait que la tension couvre au sein de l’institution.
« Toute organisation, il arrive qu’il y ait des gens qui ne sont pas en phase avec la démarche adoptée par la direction générale », admet-il.
Le directeur général du crédit Mutuel du Sénégal (Cms) souligne que les réformes sont engagées et toute transformation implique une certaine
Selon lui, la direction générale a signé un accord d’entreprise comportant 41 points d’amélioration aux conditions de travail pour une trêve de 5 ans. Il précise par ailleurs que le directeur général n’a aucun pouvoir en matière de crédit parce qu’il ne siège dans aucune commission de crédit.

Pour ce qui est de de l’opération de vente de terrain et de crédit, dit-il, le Cms a réalisé une marge de plus de 500 millions.
A l’en croire, le terrain qui a été acheté à 380 millions de Fcfa est vendu à 825 millions Fcfa.

CATHERINE MALOU-SENEGAL 7

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.