Appel à voter BBY : Aïda Sopi Niang se démarque de Bëss Du Niak de Serigne Mansour Sy Djamil

0 25

Des remous sont notés au sein du parti de Serigne Mansour Sy Diamil. Ce, après la décision de Bëss Du Niak de rejoindre, contre toute attente, Benno Bokk Yaakaar. Aïda Sopi Niang, la jeune adjointe au maire de Dakar, membre fondatrice de la formation politique de Mansour Sy Djamil, s’est démarquée du parti, suite à cette décision qui ne lui semble pas «conforme aux positions et postures des combats menés depuis des années».

Voici l’intégralité du message qu’elle a adressé à Bëss Du Niak, à son mentor Mansour Sy Djamil et aux Sénégalais.

Par devoir et par conviction !

Pendant treize longues années d’un compagnonnage sincère et enrichissant, dès les balbutiements du mouvement pour la refondation à la naissance de Bëss Du Niak, nous avons servi avec fierté et honneur notre ligne politique et idéologique. Ce magnifique trajet de vie a toujours été parsemé de rencontres attachantes et de défis relevés.

Le leadership avéré de Serigne Mansour Sy a fait du parti un creuset d’excellence et de formation au service du Sénégal. Bëss Du Niak a toujours été un parti avant-gardiste, disposant d’un électorat fidèle qui a toujours été présent aux rendez-vous majeurs de notre démocratie.

Bëss Du Niak étant un grand parti politique souverain, sa décision de quitter la coalition Yewwi Askan Wi peut donc s’expliquer. Par contre, celle de rejoindre BBY ne m’a pas semblé conforme aux positions et postures des combats que nous menons depuis des années pour un autre Sénégal.

Face à l’histoire et à ma vision de la politique, je suis au regret de ne pas agréer cette décision du parti de rejoindre BBY. Je choisis de le dire publiquement afin que nul n’en ignore. Ceci entre dans le cadre de mon droit à me tracer une voie en parfait accord avec mes convictions idéologiques de gauche et ma posture de combattante des droits de la femme et des valeurs inculquées par un père qui de là-haut ne me pardonnerait aucun compromis ou compromission sur mes convictions. De ce fait, je choisis de rester dans l’opposition !

Je remercie infiniment Serigne Mansour Sy qui est un père avant d’être un leader pour moi et lui souhaite une santé de fer ainsi qu’une longue vie pour continuer à mener ses combats avec succès.

Je reste à la disposition du Sénégal, mon cher pays, pour relever dans un cadre en rapport avec mes convictions les nombreux défis auxquels nous faisons face.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.