Après la sortie de Barthélémy Dias : Benno Bokk Yaakaar riposte

0 20

La coalition Benno Bokk Yaakaar apporte la réplique à Barthélémy Dias. Abdoulaye Diouf Sarr et ses alliés promettent de ne plus accepter que des gens s’attaquent au Chef de l’Etat. D’après eux, si le maire Barthélémy Dias ne change pas de fusil d’épaule, il en tirera les conséquences.

« Nous avons constaté depuis un certain que le maire de Dakar, Barthélémy Dias, utilise sa mairie pour faire face au gouvernement. Nous rappelons à ce dernier et à tous les maires que les mairies sont les démembrements du pouvoir étatique. Nous rappelons aux Dakarois que Barthélémy Dias n’est pas élu pour ces actes et gestes. Il avait proposé un plan pour la mairie, c’est sur cette base que les habitants ont fait de lui leur maire », a rappelé Abdoulaye Diouf Sarr.

Le maire de la Medina, Bamba Fall de soutenir qu’ils n’accepteront plus les gens attaquent le Chef de l’Etat. « La ville de Dakar ne doit pas être une arme pour Barthélémy Dias contre ce régime. Nous informons Barthélémy que le populisme n’est pas bon. On ne peut pas recruter des gens comme bon vous semble. Le maire ne doit pas être un zoro. Nous, les conseillers de Benno Bokk Yaakaar, allons nous opposer à certaines décisions de Barthélémy. Il ne doit pas prendre des gens qui ne répondent pas aux critères. L’équipe du maire veut gaspiller l’argent de la Mairie. Nous sommes prêts à répondre à l’opposition après toutes les sorties contre le président Macky Sall », proteste bamba Fall.

D’après Ibrahima Fall, membre du bureau de communication de BBY, Barthélémy Dias n’ignore pas le règlement. « Une lettre a été déposée sur sa table, concernant le nouvel organigramme de la ville de Dakar. Nous demandons à l’Etat de faire respecter la loi. Si le maire Barthélémy Dias ne change pas de fusil d’épaule, il en tirera les conséquences. Il doit se conformer à la loi qui l’a mis sur cette chaise », insiste-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.