Accueil Actualités Attribution de licences de pêche à des Turcs et Chinois : ça...

Attribution de licences de pêche à des Turcs et Chinois : ça grince des dents à Mbour

Les acteurs de la Pêche continuent d’attaquer le Ministre Alioune Ndoye. Le président de l’Association pour la promotion et la responsabilisation des acteurs de la pêche artisanale et maritime (Apprapam) et les acteurs de la pêche artisanale sont toujours très remontés contre leur ministre de Tutelle à cause de l’attribution de licences à 54 bateaux turcs et chinois. Pour Gaoussou Guèye, si le code de la pêche est appliqué, le débat sur les licences de pêche n’allait pas se poser. A l’en croire, l’article 15 clôt la polémique. Citant l’article susdit, renseigne L’As, M. Guèye indique que les bateaux qui veulent pêcher dans nos eaux doivent être immatriculés au Sénégal. Ce qui n’est le cas d’aucun des 54 bateaux au Sénégal. En outre, il affirme qu’avec la fermeture des frontières, les produits halieutiques sont stockés faute de convoyeurs. Par conséquent, il estime que le ministre de la Pêche devrait plutôt penser à racheter les stocks et les distribuer aux familles démunies au lieu de distribuer des licences de pêche. Il renseigne que depuis 2015, aucune évaluation de la pêche n’a été faite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici