Accueil Actualités Baldé, Innocence N’tap,Benoit Sambou et les ministres de la Casamance attaquent Sonko 

Baldé, Innocence N’tap,Benoit Sambou et les ministres de la Casamance attaquent Sonko 

76
0

Dans une tribune parvenue à nos confrères d’Emedia.sn, plusieurs autorités originaires de la Casamance et membre de la coalition présidentielle se sont engagées dans une diatribe contre l’opposant Ousmane Sonko, leader du parti « Pastef/Les Patriotes ».

Ils sont une dizaine : quatre ministres, trois maires (de Sédhiou, Kolda et Ziguinchor) et trois présidents d’institutions publiques. Leur cible commune : l’opposant Ousmane Sonko, coupable à leurs yeux d’avoir déclaré que « le Président Macky Sall et son gouvernement n’aiment pas la Casamance. » Il n’en fallait pas plus pour que Benoit Sambou, Président de la Commission nationale du Dialogue des Territoires (CNDT), Innocence Ntap Ndiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue social (HCDS), l’ancien Ministre d’Etat et actuel député-maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé, Mamadou Lamine Keita, Président de l’Observatoire national sur l’investissement (ONI) et les ministres Abdoulaye Badji, Abdoulaye Diop (maire de Sédhiou), Aminata Assome Diatta, et Aminata Angélique Manga, s’engagent dans une attaque commune contre le candidat arrivé troisième à la présidentielle de 2019.

Pour ces défenseurs de Macky Sall, Ousmane Sonko a encore « « trop-parlé » ; ce qui, du reste, devient une habitude, pour lui », lancent-ils, en constatant que « ce n’était ni l’endroit ni le moment. » Baldé et Compagnie apportent ainsi la réplique à Sonko : « C’est pourquoi, nous, enfants de Sédhiou, de Bounkiling, de Goudomp, de Ziguinchor, de Bignona, de Oussouye, de Médina Yoro Foulah, de Kolda, de Vélingara, en somme de la belle région naturelle de Casamance, nous nous indignons et exprimons notre désapprobation totale aux propos irresponsables, dangereux et immatures de cet attiseur de braises, aux desseins inavoués. Mais nous ferons face au nom de la Casamance, celle qui travaille pour la paix définitive, c’est-à-dire la Casamance véritable et éternelle, celle que nous aimons, dans le Sénégal solidaire et inclusif que nous voulons : le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous. Depuis l’avènement du Président Macky Sall à la tête du pays, jamais nous avons été, en effet, aussi proches d’une paix définitive en Casamance. »

Tout en listant une dizaine de réalisations créditées à Macky Sall, la coalition spontanée de ministres et maires assurent que la Casamance « n’a été autant destinataire d’investissements publics, que sous le Président Macky Sall (et que) tous les secteurs ont été largement relancés, pour promouvoir le développement de manière durable, donc la paix. »

Autant de raisons qui les poussent à estimer que la communication de Sonko, en plus d’être catastrophique, « porte véritablement à équivoque car elle annonce une ambiguïté dangereuse pour l’unité nationale. »

Infos Rewmi avec Emedia

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici