Benzema, Ancelotti, Mbappé : Florentino Pérez se livre après le sacre du Real Madrid

0 21

Quelques instants après le 35e sacre du Real Madrid en Liga, le président madrilène Florentino Perez a non seulement tenu à féliciter ses joueurs, mais est également revenu sur l’actualité récente de son club.

Grâce à sa victoire probante à domicile face à l’Espanyol (4-0), le Real Madrid a remporté ce samedi après-midi le 35e championnat d’Espagne de son histoire à quatre journées de la fin de la saison. La Maison Blanche creuse non seulement l’écart avec le FC Barcelone (26) mais devient aussi le club le plus titré dans les 5 grands championnats, dépassant ainsi la Juventus Turin (34). Un sacre récompensant une régularité des Merengues en Liga, avec 25 victoires au compteur et seulement 3 défaites concédées en 34 journées.

Au micro de Movistar Futbol après la rencontre au Bernabeu, le président du Real Florentino Perez s’est dit fier du travail réalisé par le club tout au long de l’exercice 2021/2022, n’oubliant pas le rendez-vous européen décisif face à Manchester City : «Je ressens ce que tous les Madridistas ressentent, une grande satisfaction. La planification que nous avons faite avait pour objectif de remporter la Liga et de gagner la Ligue des champions. Nous avons gagné le championnat et maintenant nous devons nous concentrer sur la Ligue des Champions.»

Benzema doit gagner le Ballon d’or

Le dirigeant madrilène a également démonté les critiques envers son entraîneur Carlo Ancelotti, le premier à être sacré champion dans les 5 grands championnats : «il a beaucoup d’expérience dans l’entraînement d’équipes et il y a toujours quelqu’un qui critique quelque chose, mais son identification avec le Real Madrid est grande, avec ses valeurs et avec ce qu’il représente et c’est important chez un entraîneur.» Avant de poursuivre sur son numéro 9 : «Karim Benzema est bon maintenant et depuis qu’il est arrivé ici, il ne fait aucun doute qu’il doit gagner le Ballon d’Or cette année, ils ne peuvent pas le lui enlever.»

Mais alors que Kylian Mbappé a montré son agacement quant à la redondance des questions sur son avenir au Paris Saint-Germain, le patron de la Casa Blanca a enfin eu un mot concernant le champion du monde 2018, avec une certaine ironie : «je n’y avais pas pensé mais maintenant que vous me dites que ça pourrait être vrai… Nous verrons lors de la planification de l’équipe de l’année prochaine.» De quoi suffisamment relancer le feuilleton qui veut envoyer le numéro 7 parisien vers le néo-champion d’Espagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.