Accueil Actualités Bisbille entre CDEPS et Ministère de la Communication : Le CORED joue...

Bisbille entre CDEPS et Ministère de la Communication : Le CORED joue les bons offices

Pour mettre un terme aux bisbilles entre le ministère de la Culture et de la Communication et le Conseil des diffuseurs et éditeurs de la presse sénégalaise ( CDEPS) sur la question de la répartition de l’aide à la presse, le Conseil d’Observation des Règles d’Ethique et de déontologie  (Cored)  a invité, ce jeudi, les deux parties pour régler le malentendu.
« Ces derniers jours, les patrons de presse regroupés autour du CDEPS et le Ministère de la Culture et de la Communication, ont échangé, par presse interposée, sur la répartition de l’aide à la presse dont le montant est passé cette année de 700 millions à 1 milliard 400 millions de F CFA. Les deux parties avaient ainsi fini d’étaler leurs malentendus sur la place publique au moment où les acteurs des médias sont plus que jamais attendus dans la lutte contre le Coronavirus », souligne la note du CORED parvenue à Seneweb.
Les camarades  de Mamadou Thior ajoutent que le CORED a entrepris une médiation, en organisant une rencontre entre les deux parties, le jeudi 7 mai 2020, au siège du Ministère de la Culture et de la Communication. Et c’était en présence du Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication sociale (SYNPICS), de la Convention des Jeunes Reporters du Sénégal (CJRS), de l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL) et de l’Union des Radios Associatives et Communautaires (URAC). Et à cette occasion, explique le CORED, tous les membres de la Coordination  des associations de presse (Cap), le ministre Abdoulaye DIOP, entouré de ses collaborateurs et les responsables du CDEPS, se sont parlés.
« Les patrons de presse voulaient des concertations préalables avant la distribution de l’aide à la presse comme il avait été convenu au sortir de l’audience, le 27 mars 2020, avec le Chef de l’Etat Macky Sall que les acteurs des médias, ont remercié au passage pour avoir doublé le montant. Le ministre a rassuré quant à la clé de répartition, montrant combien chaque catégorie de presse a reçu au total, presse écrite, presse en ligne, radios, télévisions et radios communautaires mais également le montant alloué à chaque groupe de presse », rapporte le Cored.
Au terme des échanges, les camarades de Thior ont rassuré que tous les acteurs se sont compris et se sont engagés à taire les malentendus.
Le conseil précise également que le fonds d’appui, le fonds au développement de la presse, doté de plusieurs milliards, devait remplacer l’aide à la presse dès cette année, n’eut été cette pandémie. Les critères pour en bénéficier, sont bien définis et le Fonds sera sous la gouvernance d’un organe collégial regroupant les principaux acteurs des médias.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici