Accueil Actualités Boy Djinné : Seydi Gassama déplore la “théâtralisation” de l’arrestation du détenu

Boy Djinné : Seydi Gassama déplore la “théâtralisation” de l’arrestation du détenu

Le directeur exécutif d’Amnesty Sénégal a déploré, ce vendredi 4 juin, ce qu’il qualifie de théâtralisation de l’arrestation de Baye Modou Fall. Seydi Gassama demande à l’Etat du Sénégal de beaucoup apprendre de l’évasion de “Boy Djiné” suite aux longues détentions.

Seydi Gassama ne pavoise pas. Malgré l’arrestation de “Boy Djinné” par la gendarmerie, le directeur exécutif d’Amnesty Sénégal est en colère. Il estime que la dignité de Baye Modou Fall a été violée dans cette affaire. “Boy Djiné n’était pas armé, il n’a pas opposé de résistance. Donc, il n’y avait aucune raison qu’il soit malmené. Je crois que c’était même indécent de l’exhiber devant les caméras de télévisions. Tout cela porte atteinte à sa dignité. Dès l’instant qu’il n’était pas armé, dès l’instant qu’il n’opposait pas de force à la résistance, vous pouvez l’arrêter tranquillement et le détenir en attendant de le ramener à Dakar. On n’avait pas besoin de cette théâtralisation à laquelle on a assisté. Manifestement, la gendarmerie voulait prouver qu’elle a été efficace – nous savons tous qu’elle est très efficace -, elle n’avait pas besoin de l’exhiber comme ça aux yeux du monde entier“, a déclaré sur Rfm, le droit de l’hommiste.

Cas des longues détentions

Selon M. Gassama, cette arrestation du célèbre détenu devrait plutôt servir de leçon à l’Etat du Sénégal suite aux longues détentions. “Au-delà de l’acte qu’il a commis, l’Etat devrait réfléchir sur les motivations de cet acte. Et cette motivation, c’est les longues détentions; qu’elles soient préventives ou bien dans le cas des procédures d’appel. L’Etat doit augmenter les moyens de la justice. Il faut augmenter le nombre des magistrats, il faut augmenter les cabinets d’instructions, faire en sorte que les Chambres criminelles – par exemple – puissent siéger le plus fréquemment possible. Cela permettrait aux longues détentions de diminuer et éviterait les risques d’évasions comme on en a connu avec Boy Djinné“, a-t-il détaillé.

Conseils aux détenus

Il conseille aux détenus d’éviter les évasions pour ne pas compliquer davantage leurs dossiers.

Senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici