Burkina Faso: au moins 47 civils et militaires tués dans une attaque dans le Sahel.

Au Burkina Faso, une trentaine de civils et quatorze gendarmes tués dans une attaque d’un convoi. Des populations qui ont quitté la ville de Dori et se rendaient à Arbinda à une centaine de kilomètres ont été la cible de cette nouvelle attaque. Les forces de défense et les volontaires ont réussi à neutraliser 58 terroristes selon une source sécuritaire. Le président Roch Marc Christian Kaboré décrété un deuil national de 72 heures pour compter de ce jeudi.(Rfi)

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp