Burkina Faso : le procès de l’assassinat de Thomas Sankara reporté au 25 octobre

0 2

Le procès des auteurs présumés de l’assassinat de Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso assassiné lors d’un coup d’État en 1987, a été renvoyé, lundi, au 25 octobre à la demande de plusieurs avocats de la défense.

À peine ouvert, le procès de l’assassinat de Thomas Sankara est déjà reporté. Son ouverture a été renvoyée au 25 octobre pour permettre aux avocats de la défense de consulter davantage le dossier. Deux avocats commis d’office de la défense avaient demandé un report du procès d’un mois “au nom de la manifestation de la vérité”, arguant avoir eu trop peu de temps pour étudier “les 20 000 pièces du dossier”.

Le président du tribunal militaire de Ouagadougou, Urbain Méda, a accepté leur requête, lundi 11 octobre, mais a suspendu les débats pour seulement deux semaines. “C’est un jour de vérité pour moi, ma famille et tous les Burkinabè”, avait déclaré dans la matinée la veuve de Thomas Sankara, Mariam, présente à l’ouverture de ce procès très attendu par les familles des victimes du putsch de 1987.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.