Burkina Faso/ « On vous vengera ou on vous rejoindra »: les gendarmes pleurent leurs 13 frères d’arme tués par les terroristes

0 15

Les 13 gendarmes burkinabè tombés dans une embuscade de terroristes dans une région du pays ont été inhumés ce 17 mars. Avant d’être portés en terre, leurs collègues et frères d’arme leur ont fait une promesse post-mortem. Ils vont porter le fer au sein des terroristes responsables de la mort tragiques des 13 infortunés.

Les 13 gendarmes tués dimanche dans une embuscade sur l’axe Kaya-Dori au Burkina, ont été inhumés ce jeudi. Mais les gendarmes n’entendent pas faire passer par pertes et profits la mort de leurs frères d’arme. Ils sont déterminés à faire mordre la poussière aux terroristes qui ont endeuillé leurs forces. Ainsi, avant d’enterrer leurs collègues, ils leur ont fait une promesse.

« Nous avons accompagné à leurs dernières demeures, nos 13 compagnons d’armes tombés dans l’embuscade sur l’axe Tougouri – Taparko en début d’après-midi de ce jeudi 17 Mars 2022 (…) On vous vengera, ou on vous rejoindra !!! (…) La partie ou la mort, Nous vaincrons! », a averti la gendarmerie. Les terroristes sont donc avertis, les gendarmes burkinabè vont laver dans le sang la mort de leurs collègues.


Les gendarmes mort faisaient partie d’une équipe du 13e Escadron de Gendarmerie Mobile de Dori qui était en mission d’escorte sur l’axe Dori-Kaya (RN3), à environ 5 km de Taparko, Namentenga (Centre-Nord). Ils sont allés porter secours aux victimes de l’explosion d’un car de transport en commun qui était monté sur un Engin explosif improvisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.