Accueil Actualités Ces goulots qui risquent d’asphyxier l’Ipres

Ces goulots qui risquent d’asphyxier l’Ipres

L’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) traverse une mauvaise passe. Selon Source A, depuis 2014, date à laquelle Racine Sy est désigné Président du Conseil d’Administration (Pca), la mensualisation des pensions a plongé cette boîte, jadis florissante, dans une situation financière catastrophique.

En effet, les retraités risquent, d’ici à décembre, de ne plus toucher leurs pensions. À cela s’ajoutent les «recrutements politiques et les dépenses de prestige» qui ont fini de sonner le glas au sein de la structure. Sans compter la rupture du stock de médicaments au niveau de l’Ipres et le mandat du Pca qui a expiré depuis 2017.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici