Accueil Santé et Bien-être C’est encore l’émoi et la consternation au quartier populeux Guédé de Touba,...

C’est encore l’émoi et la consternation au quartier populeux Guédé de Touba, où un corps sans vie a été découvert, ce samedi 16 mai, aux environs de 20h, dans une fosse septique. Selon Actusen, qui a donné la nouvelle, il s’agit d’un vieux âgé de 70 ans qui répondait au nom de Fallou Kébé. Alertés, les éléments du lieutenant Adama Diouf, commandant de la 23ème compagnie d’incendie et de secours de Touba ont fait une descendante sur les lieux pour acheminer le corps au niveau de l’hôpital Matlaboul Fawzayni. Pour le moment, les conditions de ce décès ne sont pas élucidées, mais une enquête a été ouverte par le commissariat spécial de la ville sainte.

L’ex-Coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) parle encore. Après avoir déclaré qu’il faut laisser le virus de la Covid-19 circuler, Dr Moussa Thior fait une autre suggestion, et non des moindres, aux autorités. «Il faut lever l’interdiction de circuler entre les régions», a-t-il déclaré, ce dimanche, sur le plateau de l’émission Grand Jury de la Rfm.

Motif ? Pour Dr Thior, au regard des chiffres du coronavirus au Sénégal, la Covid-19 n’est pas très contagieuse. «Le taux de létalité est de 1% et cela dénote un excellent indicateur qui renseigne sur la qualité de la prise en charge des malades», soutient l’expert en santé publique.

Mieux, il demande que l’état d’urgence et le couvre-feu soient levés avant la date du 2 juin, estimant que ces mesures de restrictions ne se justifient pas.

«Dakar a la particularité de contenir l’essentiel des soins de santé. Les malades qui sont dans les régions et qui ont rendez-vous à Dakar, comment feront-ils pour venir avec l’état d’urgence ?», s’interroge-t-il.

Avant d’ajouter : «Le confinement ne sert à rien, car la transmission n’a pas été rompue au bout de deux mois. Le virus continue toujours à circuler. Le confinement n’est qu’un élément qui vient s’ajouter à l’armada de lutte contre la maladie».

Selon Thior, le virus n’a pas la même virulence en Afrique qu’en Chine ou Europe. «Le virus a un comportement dans un environnement X et un autre dans un environnement Y.»

Pourquoi le virus n’est pas virulent en Afrique ? Dr Moussa Thior trouve la réponse dans la jeunesse de la population africaine. «La majorité de la population du Sénégal a une moyenne d’âge comprise entre 19-20 ans», a-t-il souligné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici