« C’est par la lutte qu’on se libère. Ce n’est pas par la soumission qu’on se libère », Abdoulaye Bathily

0 20

A l’occasion de la séance de dédicace de ses mémoires : « passion de liberté », le professeur Abdoulaye Bathily, a profité de l’occasion pour s’adresser à la jeunesse sénégalaise.

« Cette jeunesse que je vois, doit se battre avec les moyens de son époque. Partout où je vais, ce bouillonnement, même jusque dans les excès qui sont produits par ceux qui sont en face. La passion de la liberté habite en chacun d’entre nous.  La passion de liberté, je la vois en chacun des jeunes », a-t-il dit.

« Je les encourage en ça. Naturellement avec humilité, il faut améliorer les choses. C’est par la lutte qu’on se libère. Ce n’est pas par la soumission qu’on se libère », souligne le fondateur de la Ld/Mpt et père fondateur de la démocratie au Sénégal après plusieurs années de lutte face aux gouvernements socialistes de Senghor dans la plus grande clandestinité avant d’avoir gain de cause sous le régime d’Abdou Diouf.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.