Accueil Actualités Chantage et menaces de mort : le mari cocu traîné devant la...

Chantage et menaces de mort : le mari cocu traîné devant la justice par son épouse

9
0

L’amour de Pascal Araban pour sa dulcinée est incommensurable. Le mari cocu voue un amour fou à sa femme Elisabeth. Elle a avoué à son époux avoir un amant, mais cela irrite Pascal Araban qui l’a menacée de divulguer son adultère sur les réseaux sociaux si elle compte le quitter. La dame, qui a pris au sérieux les menaces de Pascal, a porté plainte contre lui pour menace de violence, atteinte à l’intimité de la vie d’autrui et détention illégale d’arme.

Il a comparu hier au tribunal des flagrants délits de Dakar. En effet, c’est après 14 ans de mariage que Pascal découvre l’infidélité de son épouse Elisabeth. Malgré tout, il n’a pipé mot. A la barre hier, renseigne L’As, l’époux a nié la menace de violence sur sa femme parce que l’arme en question est une carabine à plomb. Âgé de 54 ans, il avoue son amour pour sa dulcinée. A l’en croire, le jour où son épouse lui a révélé ses escapades, il avait l’impression que le monde s’écroulait sur lui. Ainsi, sous le coup de la colère, il a menacé de tuer sa femme, mais l’amour était plus fort que lui. Après avoir pleuré de chagrin, Pascal a dit à Elisabeth qu’il l’aimait et qu’il ne comptait pas divorcer. A l’en croire, en 2016, il s’est réveillé un jour à 3h du matin, abandonné dans le lit par sa femme. Pour mettre fin aux relations extraconjugales de son épouse, il l’a menacée de mort.

Des allégations battues en brèche par Elisabeth qui rapporte que Pascal a créé un compte Facebook pour leur fils de 11 ans afin de lui lancer des piques comme : « Ne vous mariez pas avec une sale pute qui a l’air d’une sainte. » Délibéré le 28 juillet prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici