Charte de non-violence : La demande osée de Bamba Fall

0 19

La question sur la charte de la non-violence est visiblement sur certaines lèvres. Le maire sortant de la commune de Médina est revenu sur cette question initiée par le Cudis.

C’est du moins ce qu’il a fait savoir, selon Walfadjiri. Seulement, pour le candidat à sa propre succession, pour que les hommes politiques puissent respecter cet engagement, « il faut que les marrons du feu soient écartés du jeu politique ».

« Nous avions remarqué tout dernièrement, avec le Président Macky Sall, dans ses tour- nées, des gros bras tabasser la population. Si la République travaille hors des instances républicaines c’est-à-dire la Police et la gendarmerie et qu’on emploie des gros bras pour stabiliser la situation, cela devient compliqué. Nous prônons la non-violence mais nous ne nous laisserons pas faire », assure Bamba Fall.

Et pour Serigne Cheikh Mbacké Laye, fils du défunt khalife des Layennes. « Nous allons vers des élections locales. Nous appelons à la paix sociale et à la non-violence. Parce que, si ce pays brûle, personne n’en sortira indemne. Donc, nous réitérons notre appel à la paix sociale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.