Charte de non-violence : Sonko campe sur sa position et tire sur les nouveaux Procureur et Doyen des juges

0 2

Ousmane Sonko s’est prononcé ce mercredi sur les nominations issues du Conseil supérieur de la Magistrature. En particulier, celles du Procureur de la République Amady Diouf et du Doyen des juges Omar Maham Diallo.

Selon lui, ces deux profils ne pourront pas régler le problème de « restaurer l’indépendance de la justice, parce qu’ils ont été nommés pour vider un dossier qui se révèle être une patate chaude (il parle du dossier de viol qui l’oppose à la masseuse Adji Sarr) ».

Pour le nouveau Procureur de la République, Amady Diouf, Ousmane Sonko affirme que la manière dont il a classé le dossier des 94 milliards (en tant que président de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar) montre à suffisance qu’il n’agit pas en indépendance.

Pour ce qui s’agit du nouveau Doyen des juges, Omar Maham Diallo, le leader de Pastef trouve hallucinant qu’un juge qui a déjà partagé sur sa page Facebook (Capture en photo), « des articles à charge » sur lui peut être nommé, sachant qu’il va hériter du dossier le concernant, rapporte Pressafrik.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.