Accueil Actualités Cheikh Abdoul Ahad Gaindé Fatma sur le Magal : « Nous n’attendons...

Cheikh Abdoul Ahad Gaindé Fatma sur le Magal : « Nous n’attendons que le ‘’ndiguel’’ du khalife »

16
0

Le responsable de la communication du Comité d’organisation du grand Magal de Touba s’est prononcé sur la tenue de l’édition 2020 de ce grand rendez-vous religieux pour la communauté mouride.

 

Interpellé sur les préparatifs de cet événement dans un contexte fortement marqué par la pandémie de Covid-19, le marabout a précisé que le comité d’organisation est en train de se préparer en interne, en attendant le «ndiguel» du khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké.

 

«Nous sommes déjà à pied d’œuvre. Aujourd’hui, nous n’attendons que le ‘’ndiguel’’ (consigne) du khalife général pour démarrer les préparatifs de cet événement d’une envergure internationale. Mais nous ne serons pas surpris par le signal de Serigne Mountakha, parce que nous sommes prêts», a-t-il dit selon Seneweb.

 

Pour la gestion de la pandémie, Serigne Abdoul Ahad Gaindé Fatma a rassuré que le gouvernement a fait des efforts considérables. Toutefois, il a invité les acteurs de la lutte à mettre davantage l’accent sur la région de Dakar qui, a-t-il rappelé, enregistre la majeure partie des cas positifs.

 

S’agissant, par ailleurs, des cas de meurtres notés ces derniers jours dans la cité religieuse, le petit-fils de Serigne Touba explique ce phénomène par l’étendue et le poids démographique de la capitale du mouridisme. A ce titre, le marabout et ministre-conseiller plaide pour le renforcement des moyens de la police. Non sans demander de transformer le dahira Safinatul Amaan (police religieuse de Touba) en une police municipale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici