Cheikh Yérim Seck: “Je m’en remets à Dieu”

Le journaliste Cheikh Yérim Seck a réagi suite au placement sous mandat de dépôt de son fils accusé de viol par une de ses camarades d’école.

“Je m’en remets à Dieu. Je souhaite que toute ma famille traverse cette épreuve en gardant son intégrité. Je ne me mêle pas du travail de la justice pour la manifestation de la vérité. J’ai une pensée pour la famille d’Audrey Bijard, cette amie à mon fils qui se retrouve au cœur d’un tel tourbillon. C’est tout ce que j’ai à faire comme commentaire”, a écrit dans une note, l’ancien journaliste de Jeune Afrique.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp